Pédagogie

Formations en pédagogie

La pédagogie se définit comme le fait de rassembler les méthodes et pratiques d’enseignement requises pour transmettre des compétences, c’est-à-dire un savoir (connaissances), un savoir-faire (capacités) ou un savoir-être (attitudes). Plus généralement, l’expression « Faire preuve de pédagogie » signifie l’aptitude à enseigner et à transmettre à un individu ou un groupe d’individus, de tous âges et de toutes conditions, un savoir ou une expérience par l’usage des méthodes les plus adaptées à l’audience concernée. En effet, un tuteur ou un formateur doit absolument faire preuve de pédagogie afin d’attirer l’attention de son public. Il doit pouvoir être capable de rendre attractif un contenu par le biais de différents outils et en utilisant différentes méthodes pour réussir à s’adapter aux besoins et aux attentes de chaque individu. La transmission de notions parfois complexes demande de savoir les expliquer de la manière la plus claire possible, tout comme savoir procéder par étapes. Entrent aussi en compte une préparation du cours efficace et les évaluations pour vérifier que les notions sont acquises. C’est pourquoi afin d’être pédagogue, il est nécessaire de mettre en place pour chaque séquence trois types d’évaluation : évaluation diagnostique, formative et sommative.

L’évaluation diagnostique est un moyen d’identification des acquis et d’analyse des besoins. Support d’aide à la construction des stratégies pédagogiques. L’évaluation formative correspond à la mise en œuvre en place de différentes activités aux objectifs identifiés et en appui sur des critères de réussite appropriés. Enfin, l’évaluation sommative se réalise en fin de processus de formation et en cohérence avec l’évaluation formative. Elle permet la mesure des acquis à la fin d’une séquence. Les formateurs sont donc des garants de la pédagogie et du développement personnel et professionnel de chaque individu. La formation est un secteur très concurrentiel, le domaine de la formation pour adultes est pourtant très peu connu du grand public. Ce professionnel assure des missions où il doit conseiller, former ou participer au perfectionnement de salariés ou de demandeurs d’emploi. Son métier, c’est donc notamment la transmission de savoirs théoriques, pratiques et professionnels, sur demande d’une ou plusieurs entreprises ou services des ressources humaines. Il forme donc des jeunes adultes sur une durée en général limitée et pour un objectif assez précis, que ce soit une évolution, une reconversion ou encore pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en recherche d’emploi.

Les missions du formateur

Après avoir compris la demande de l’apprenant, le formateur va :
• établir la liste des connaissances et compétences à transmettre
• élaborer des méthodes adaptées et concevoir des supports de formation : exercices, mise en situation, document de synthèse, powerpoint…
• encadrer, animer le groupe de stagiaires, que ce soit à distance, dans une salle de classe ou en e-learning
• évaluer et valoriser les acquis des stagiaires au début de la session pour évaluer le niveau de chacun, puis à la fin, avec un diplôme.

Un pédagogue doit savoir être créatif, cela consiste à être innovant dans vos méthodes d’apprentissage : théorique, pratique, la session doit être rythmée de façon à ce que l’intérêt de l’apprenant soit toujours en éveil. De plus, il doit savoir se remettre en question afin de toujours se tenir au courant des évolutions dans le domaine enseigné pour pouvoir soi-même actualiser ses cours. Il y a toujours moyen de s’améliorer sur tel ou tel point, le formateur est donc toujours à la recherche de feedbacks, qu’ils soient négatifs ou positifs : il ne devrait pas y avoir d’appréhension à se confronter à l’avis des apprenants sur la session de formation.